Social-démocratie vs Socialisme par l’exemple


Les étudiant-es ne se laisseront pas faire

Les infirmières et les infirmiers sont, dans les professions médicales, les professionnels dont la côte de popularité est la plus élevée. Rien de vraiment étonnant à cela. Cet élan de sympathie s’explique par la qualité des soins qu’ils nous prodiguent mais aussi, et même peut-être surtout, parce qu’elles et ils sont ceux dont nous nous sentons le plus proches. Les infirmières et les infirmiers sont là, à nos côtés, que ce soit à l’hôpital ou à notre domicile, c’est avec elles que nous parlons le plus souvent. Non seulement de la maladie qui nous fait les rencontrer mais de mille et une choses qui rendent cette période plus facilement supportable. Quelle que soit la raison qui nous amène, les infirmières sont là, disponibles et compétentes. La raison à cela ? La formation qui au-delà des aptitudes personnelles des uns et des autres donne à chacun les outils et les moyens d’appréhender la maladie de l’autre, sa souffrance et souvent son désarroi. Lire la suite

Publicités

Concourègements et socialisme


Faudrait pas nous prendre pour des buses

Ainsi donc une bande d’écervelés emplumés ont réussi l’exploit de faire trembler les roses fanées de la social-démocratie apeurée.

L’histoire est courte, simple et illustre à merveille la frousse des traîtres lorsque leur maîtres (auto acceptés) sifflent la fin de la récrée. Dans un moment de grande frénésie militante et probablement inspirés sur leur gauche par la campagne fabuleuse et méritoire menée par les militants du Front de gauche. Il faut bien dire que Jean-Luc Mélenchon qui était en la circonstance notre candidat a fait le boulot, comme on aime à dire chez nous, fils, petit-fils, voire même ouvriers nous-mêmes. Ainsi donc Jean-Luc leur plantant des banderilles et nous, les militants, rappelant à nos concitoyens combien il était urgent qu’un partage juste des richesses soit enfin d’actualité dans notre pays. Oui dans les autres aussi, mais il faut bien commencer à un bout, non ? Donc disais-je avant qu’un enfonceur de portes ouvertes ne nous interrompe, à moins qu’il ne s’agisse d’un trosko en mal de jusqu’au boutisme, donc disais-je, le candidat social-démocrate avait par erreur ou folie passagère à moins que ce ne soit par calcul grossier et offensant inclus dans son programme, la taxation des plus-values  de cession des entreprises. Lire la suite

le #30s


Toujours ensemble !

Le #30s il y eut une grande manifestation à Paris contre le TSCG et l’Europe austéritaire et autoritaire que ce traité porte en lui comme la social-démocratie porte la trahison et la lâcheté envers les puissants. J’avais pensé écrire une chronique de cette journée tant elle fut impressionnante. Pensez-vous, plus de 80.000 personnes de gauche qui manifestent alors même qu’un gouvernement issu du Parti Socialiste est en place et ce à peine 6mois après sa prise de fonction. Il y a de quoi dire, écrire et réfléchir. En tout cas les tenants de la social-démocratie devraient s’y pencher très vite s’ils veulent tenir les 5ans qui leurs étaient promis. Lire la suite

les porcs ne savent pas lire


Je ne rédigerai aucune réponse à François Lebel, le maire UMP du 8e arrondissement de Paris pour une raison simple, claire, nette et précise.

Les porcs ne savent pas lire.

Je m’adresserai à mes ami-e-s.

Je baisse, je fais l’amour, j’aime ou n’aime pas qui je veux, quel que soit son sexe, sa couleur de cheveux ou sa taille.

ps : ceci n’est pas une petite annonce 😉

No tenemos miedo !


Une multitude de slogans sont criés, scandés et partagés durant le soulèvement de tout un peuple contre la politique d’austérité que mène à bien le gouvernement espagnol. Chacun de ces slogans mériterait à lui seul un article, une note, une analyse mais il en est un qui les dépasse tous. Il les dépasse parce qu’il les rend tous possibles. Sans lui, sans ce qu’il porte rien de tout le reste ne serait réalité. Lire la suite

Et si Steve Jobs était encore vivant ?


M. Reinfeldt, premier ministre suédois et M. Barroso, président de la Commission européenne

J’apprends au détour d’une balade sur le net une nouvelle qui fait froid dans le dos. Figurez-vous qu’en Suède, pays de la neige, de la téléphonie mobile et des meubles « vite’euf » travaillait une équipe de chercheurs qui nourrissait de beaux espoirs de trouver un traitement contre un grand nombre de cancers. Les tests menés jusqu’alors sur les rongeurs étaient prometteurs. Le remède était/est économique, simple et contrairement à la plupart des traitements en la matière très peu intrusif. L’étape suivante dans ce type de recherche, comme dans beaucoup d’autres, consiste à faire des essais sur les humains mais c’est là que la belle historie prend brutalement fin en 2010. Lire la suite

Privilégiés! Vous vivez en République


Médaille commémorative de la nuit du 4 août 1789, dans la salle des Menus.

Taux de participation en chute constante, désintérêt croissant, manque de confiance, défiance même. Voilà les premiers mots qui viennent malheureusement à l’esprit lorsque l’on évoque la politique, les élections et parfois même les femmes et hommes qui font vivre ces idées. Ces jugements vont même, comble de l’ingratitude, jusqu’à qualifier les militants lambda.

Alors que ce phénomène ne cesse de se développer, il est une population, sous-citoyens sans droits, qui attend depuis des lustres pour certains, toute une vie pour d’autres, d’accéder à ce qu’il faut bien appeler un privilège et non un droit. Lire la suite